Ouverture de l’espace truffes chez Plantin à Vaison-la-Romaine

Entre Mont Ventoux et Enclave des Papes, où la truffe noire est reine de l’hiver sur les marchés et sur les tables, la maison Plantin s’est rendue maître depuis 1930 dans l’art de sa transformation. Elle vient d’ouvrir à Puyméras un espace pour la découvrir et une boutique pour la déguster.

On quitte l’antique cité de Vaison, on suit les courbes d’une combe qui pourrait nous mener à Nyons, mais on s’arrête quelques kilomètres plus tôt, en apercevant les premières collines de la Drôme Provençale. On est à Puyméras et en plus de ses 600 habitants, ce village vauclusien compte un ancien moulin à huile d’olive, trois caves et… la plus grande entreprise française de transformation de la truffe en France, Plantin, qui, depuis les années d’entre-deux-guerres, fournit les plus belles truffes aux meilleures tables de France, mais aussi désormais aux épiceries fines du monde entier.

L’entreprise Plantin

Pas moins de 50 tonnes de truffes sont transformées chaque année dans leurs ateliers juste à l’extérieur du village, provenant bien entendu des truffières du Vaucluse, mais pas seulement. Les truffes sont sourcées dans les différents pays producteurs de truffes dans le monde, comme l’Espagne, l’Italie ou l’Australie, et vendues fraiches, en conserve entières ou pelées, ou encore sous forme de brisures et de lamelles, de 1er ou de 2nd choix. Cette appertisation, ou mise en conserve, par une méthode qui garde intacte les qualités de la truffe, est la grande expertise de Plantin.

En parallèle, depuis les années 70, Plantin s’est aussi spécialisé dans le haut de gramme du champignon sec, essentiellement la morille, mais aussi le cèpe, le bolet, la girolle… Enfin, elle a créé il y a 10 ans une unité de transformation « Délices et condiments » pour produire tartinables, huiles, sels, moutardes et autres préparations aromatisées à la truffe.

2019 : ouverture de l’Institut de la truffe et de la boutique

A la veille de ses 90 ans, la vénérable maison a retrouvé une coquetterie de jeune fille et l’envie de séduire son entourage qui avait peu ou prou oubliée son existence, tant elle s’était faite discrète auprès du grand public. Elle vient donc d’ouvrir un Institut de la Truffe, où, en visionnant un film, à la lecture de panneaux didactiques ou via des dégustations, on pourra s’immerger dans le monde du diamant noir, ainsi qu’une boutique-écrin des produits Plantin. Chêne massif et métal noir, tons gris foncé et taupe, éclairage soigné : l’ambiance à la fois raffinée et chaleureuse a été conçue pour refléter l’excellence de l’entreprise. On aurait bien tort de bouder son plaisir !

Ouverture du lundi au vendredi de 10h à 12h et de 13h30 à 19h, le samedi de 10h à 19h.

Individuels :

Accueil libre et gratuit à la boutique avec un espace didactique: présentation des différents espèces de truffes, explication du savoir-faire Plantin, du cavage et canifage des truffes dans les ateliers, dégustation de quelques produits à base de truffes et bientôt dégustation de petits plats simples préparés avec des truffes fraîches.

Groupes :

Sur réservation, visites guidées, démonstrations de cavage en saison. Prestations et tarifs sur demande.

Contact :

Plantin, Ancienne route de Nyons – 84110 Puyméras
T. 33 (0)4 90 46 70 80 – www.truffe-plantin.com
Contact : Caroline CHOULET caroline@plantin.com

Toutes photos © Plantin